Générosité 2020 : entre érosion et mutations ?